Notre histoire, nos engagements

Les Pots qui Chantent sont nés d’une curiosité et d’une passion pour  la santé, la nutrition, la gastronomie et la transmission de ces valeurs. 

Les Pots qui Chantent sont l’aboutissement d’une vie nourrie d’expériences sensorielles , dans une famille latine, américaine et nord africaine… au pays des bagels et du peanut butter…
Champs visuels et olfactifs stimulés dès l’enfance puis découverte des cultures gastronomiques et des expériences culinaires

Entrepreneure du monde, passionnée, généreuse, Jennifer Tabary est l’expérimentaliste de la fermentation ! ( créatrice de saveurs fermentées)

Chez les Pots qui Chantent, nous nous engageons à redonner du sens à l’alimentation afin de contribuer à une meilleure santé pour tous (de rendre chacun acteur de sa santé), dans un environnement ayant pour vocation de donner sa chance à chacun.

Jennifer Tabary

Qui suis-je ?

Depuis l’enfance, j’ai été baignée dans la joie et le plaisir de cuisiner et  de partager. Mes parents, commerçants puis traiteurs, aimaient faire la fête autour de bons repas. Ma mère sud-américaine, entourée d’une famille très investie dans tous les domaines de la médecine, s’est toujours intéressée aux impacts de l’alimentation sur la santé. Elle m’a beaucoup influencée dans cette sensibilité à faire de la nourriture à la fois une source de plaisir, mais aussi de bien-être.

C’est donc naturellement portée par cet héritage familial que je suis devenue Chef et que je me suis formée en Food et Baverage Management et appris à appliquer toutes mes connaissances dans l’hôtellerie.

Je suis ensuite partie au Japon dans l’hôtellerie de luxe, où j’ai rencontré de nombreux Chefs étoilés. C’est là-bas que j’ai rencontré ceux avec qui j’allais faire un bon bout de chemin au sein de l’entreprise Pierre Hermé., où j’ai été Fondateur associé jusqu’en 2019.

J’ai contribué au développement des premiers points de vente, pour finalement me spécialiser dans la gestion des licences, la formation et la gestion des talents.

Pourquoi Les Pots Qui Chantent ?

En 2019, j’ai souhaité entrer dans une nouvelle phase de ma vie professionnelle. Je tenais à rester dans le domaine de la gastronomie, mais je souhaitais y intégrer un volet nutritionnel, santé (que je testais quotidiennement au niveau personnel et avec ma famille).

Je voulais aussi que cette nouvelle orientation professionnelle puisse me permettre d’intégrer un troisième volet essentiel à mes yeux : la transmission, l’éducation, la formation.

J’ai découvert la lactofermentation, via les probiotiques, par curiosité pour ce qui se passe dans notre ventre et l’impact de notre microbiote sur notre santé en général. J’ai découvert le livre de Giulia Enders : “Le charme discret de l’intestin”. Il a cristallisé tout ce que je pensais et que j’avais entendu par ailleurs. J’ai donc cherché à voir comment nourrir mon microbiote, comment l’entretenir et choisir une alimentation qui permet le bon fonctionnement.

Je me suis formée. J’ai découvert le Kombucha et j’ai participé à un atelier de lactofermentation, qui associait à la fois l’éthique et le local. Cela a été le déclic pour mon projet.

J’ai ensuite poursuivi ma quête d’inspiration : Marie-Claire Frédéric (la papesse de la lactofermentation en France), Sandor Katz (son équivalent aux États-Unis), mais aussi René Redzepi (chef d’exception du fameux “Noma” à Copenhague), qui a développé un univers exceptionnel à la fois gastronomique et gustatif autour de la lactofermentation. En assemblant des aliments locaux, il offre un panel de saveurs déroutant qui attise ma curiosité et mon inspiration.

Montrer que le bon pour la santé  est bon pour le goût

Les Pots Qui Chantent (https://lespotsquichantent.com/) répondent à mon besoin de combiner à la fois la gastronomie et le côté gustatif avec l’aspect santé, bien-être et aussi l’entrepreneuriat social – dans le sens de la transmission et de l’insertion.

Mon idée n’est pas de créer un immense laboratoire de fermentation et d’envoyer des camions polluer la planète, mais au contraire de développer des franchises locales qui seraient aussi des centres de formation, de transmission de savoir-faire et de passion . Des boutiques attenantes permettront de développer le commerce de proximité : avec des ventes sur les marchés locaux et dans la restauration. Aujourd’hui, je fabrique des produits dans un atelier de Saint-Germain-en-Laye et je propose mes pots qui chantent à la vente sur les marchés et bientôt au Quai des Possibles https://www.lequaidespossibles.org/.

La fermentation, la magie qui opère !

Le nom Les Pots Qui Chantent est né de la magie des pots qui nous font savoir que les légumes sont prêts dès le début de la fermentation.

Nos recettes sont une recherche permanente d’un équilibre entre les aromates. Mon associée et moi souhaitons des produits vivants, parfaits gustativement, croquants et frais.

Aujourd’hui, les produits issus de la lactofermentation, que l’ont trouve dans le commerce, sont souvent pasteurisés; les légumes ont donc perdu une grande partie de leurs bienfaits. Et les recettes restent classiques, traditionnelles, c’est-à-dire sans recherche culinaire.

Au-delà de l’aspect nutritionnel ce qui me fascine c’est l’expression du vivant à travers cette technique : la formation de fines bulles, le bruit qui s’échappe (des pots qui chantent !!), la transformation qui s’opère en développant les probiotiques et en améliorant les prébiotiques (ce qui rend les aliments plus digestes). Ce qui me plait également c’est cet impact gustatif tout à fait surprenant : à la fois acidulé et croquant avec des saveurs nouvelles qui se développent.

Enfin je dirai que les légumes fermentés sont également visuellement très attractifs et proposent des couleurs parfois visuellement belles ! C’est une vraie personnalité qui s’exprime tout au long du cheminement. Juste avec de l’eau et du sel on crée de la magie, on crée un univers gustatif incroyable qui soutient notre santé et notre humeur, qui apporte de la joie. Je voudrais, grâce à mes “pots qui chantent” faire découvrir autre chose que la choucroute ou les pickles classiques et inviter la joie tous les jours dans nos assiettes.

Les Pots Qui Chantent, conserver tous les bienfaits du cru

Nous voulons travailler les légumes de base et les sublimer. Nous souhaitons qu’ils gardent tous leurs apports nutritionnels et leurs saveurs. Nous souhaitons créer de l’étonnement. C’est pourquoi nous cherchons aussi des recettes, des circonstances, pour que nos produits pétillent et deviennent une gourmandise.

Nous souhaitons aussi prolonger la gamme de nos 5 produits de base, avec d’autres produits comme des sauces. Nous souhaitons aussi créer une « confrérie » une association autour de la fermentation, afin de lui donner toutes ses lettres de noblesse.

Nous sommes au début de l’aventure… Les idées ne manquent pas.

Nadine Marcoux

Associée fondatrice de la marque Capital Food Founders et du projet Les Pots Qui Chantent

L’aventure humaine, avec Jennifer, a démarré par une rencontre chez des amis… autour d’un repas bien sûr ! 

Nos points communs étaient évidents : deux québécoises établies en France après avoir fait le tour du monde, partageant une passion pour la bonne cuisine, les saveurs subtiles et surtout l’envie d’aiguiser le palet des néophytes. 

Comment est née l’idée des Pots qui Chantent ? 

C’est cette envie de partage, d’exploration des goûts et des saveurs qui est à l’origine des Pots Qui Chantent. 

Nous avons joué autour du procédé ancestral qu’est la fermentation en la détournant quelque peu pour s’orienter vers des combinaisons de saveurs inexplorées ! 

Nous avons vécu toutes les deux dans différents pays, nous avons beaucoup voyagé tout en ayant des racines communes : le Québec et la France. Inspirées par des recettes du monde entier, nos papilles affûtées sont toujours à la recherche de nouvelles associations. 

Cette curiosité culinaire nous pousse à constamment expérimenter. Fortes de nos parcours singuliers, notre association au sein des Pots qui Chantent allait de soi ! 

Comment définir ton rôle au sein de l’entreprise ? 

Mon rôle dans cette aventure sera multiple. 

Architecte-Urbaniste de formation, j’ai toujours aimé créer des espaces où les gens se sentent bien. Comme par hasard, lorsque je dessine un espace de vie, la cuisine représente toujours l’élément central, le point d’honneur, littéralement le foyer de la maison. 

J’aime rassembler et recevoir, qu’importe l’heure de la journée ou de la nuit, ma porte est ouverte et il y a toujours de quoi manger.  

Cet amour pour la cuisine, omniprésent dans ma vie, m’a poussé depuis plus de 20 ans à partir à la rencontre de chefs à travers le monde. Au gré de ces rencontres, j’ai eu le privilège d’être formée à ce qui est devenu mon second métier : cuisiner !

Au sein du projet des Pots Qui Chantent, mon rôle est tout d’abord en cuisine,  c’est-à-dire de créer les recettes en dénichant de nouvelles saveurs, d’expérimenter avec les aliments, et de trouver de bonnes idées d’accompagnements. 

D’autre part, je m’occupe de la conception et l’aménagement de nos boutiques qui seront évidemment à l’image de notre marque : pleines de gaieté, fraicheur et esprit vitaminé ! 

Ma vision des boutiques Les PostQui Chantent

La première boutique sera aussi notre laboratoire, c’est-à-dire notre lieu de production et d’expérimentation autour des légumes (toujours bio). 
Nous avons à présent une charte graphique pétillante, pleine de bonne humeur, basée sur une iconographie fraiche et originale. Nos boutiques reflèteront cet état d’esprit autour du thème de la santé. 

Nos boutiques seront des espaces polyvalents, à la fois labo-culinaire offrant une transparence totale sur la fabrication de nos produits, et points de rencontre entre fabricants et consommateurs, mais aussi pour les fabricants entre eux. 

En effet, afin de promouvoir la lactofermentation et ses bienfaits sous toutes ses formes, nous souhaiterions accueillir d’autres producteurs sur des segments de produits différents. Nos boutiques seraient en quelque sorte une confrérie de la fermentation !

Notre marque et nos produits

Les Pots Qui Chantent c’est avant tout se faire du bien avec des légumes frais, boostés, bons pour le microbiote et pour les papilles !
L’énergie de la marque et des produits donnera du peps aux gens grâce à cette fabuleuse chimie qu’est la fermentation, un procédé de conservation ancestral aux multiples bienfaits.

Nous souhaitons faire du bien aux personnes désirant améliorer naturellement leur santé grâce à nos légumes super boostés, agrandir une palette gustative et sensorielle. Mais nous voulons aussi permettre l’insertion dans la vie active de personnes aux profils différents, grâce à nos magasins à travers la France qui arriveront, dans un futur très proche, sous la forme de franchise sociale.